Suspension de la lutte chimique à la bromadioline

Suite à des campagnes de lutte chimique contre le campagnole terrestre qui avaient provoquées des dégâts collatéraux sur la faune sauvage sans même avoir d\'impact remarquable sur la prolifération des rongeurs, l\'utilisation du produit utilisé, la bromadioline, a été suspendue sur 105 communes du Doubs et du Jura. Début octobre, après la découverte de nombreux cadavres de renards, milan royaux, buses variables, faucons crécelles et hérons cendrés, peu de temps après une campagne intense de lutte chimique à la bromadioline dans le Haut-Doubs, la CPEPESC (Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l\'Environnement, du Sous-Sol et des Chiroptères) avait alerté l\'administration qui promulgait le 24 octobre un arrêté suspendant ces traitements sur une vingtaine de commune du Haut-Doubs. Malgré cette première suspension, une mortalité inhabituelle et inquiétante de la faune sauvage est toujours constatée. Les protecteurs de la nature avaient pourtant dénoncé depuis longtemps ce type de lutte chimique, un non-sens biologique et écologique.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?