Tags terroristes sur l'église de la Madeleine

La ville de Besançon a porté plainte contre X suite à de nombreux tags découverts sur l'église de la Madeleine, au pied du quartier Battant.

Une étoile à cinq branches et les lettres "AD" ont notamment été peintes sur l'un des murs de l'édifice religieux.
Ces inscriptions font référence à Action Direct, un groupuscule considéré comme terroriste par les autorités françaises. Ses membres ont revendiqué plus de 80 attentats ou assassinats dans les années 1980.

R. Hingray
Publié le mardi 21 décembre 2010 à 16h38

Confirmez-vous la suppression ?