Tentative d\'évasion ratée à la prison de Besançon

Une tentative d\'évasion de la maison d\'arrêt de la Butte, à Besançon, a pu être empêchée la semaine dernière grâce à la découverte de matériel dans le filet \"anti-intrusion\".

Les proches des détenus ont l\'habitude de lancer des \"colis\" au-dessus des murs de la prison bisontine. Stupéfiants, téléphones ou nourriture sont ainsi fréquemment expédiés par la voie des airs.
Ils atteignent toutefois rarement leur but; les envois tombent le plus souvent sur le chemin de ronde, ou ils sont retrouvés dans les poches des détenus au retour de la promenade, et confisqués. Souvent, les paquets tombent tout simplement dans le filet de protection.
C\'est ce qui est arrivé au colis envoyé la semaine dernière, et qui contenait des lames de scie à métaux, du fil d\'ange, des pinces coupantes... Bref tout le matériel pour une évasion dans les règles!
D\'autres outils ont par la suite été découvert enterrés dans la cour.

Les propriétaires de ce matériel suspect ont rapidement pu être identifiés grâce à la dénonciation d\'autres détenus.
Il s\'agit de trois hommes d\'origine roumaine. Le chef de cette petite bande est accusé d\'homicide, tandis que ses complices n\'auraient agi que par \"solidarité communautaire\".
Tous nient actuellement être les destinataires du colis.

Dans l\'attente du résultat d\'analyses scientifiques qui permettront d\'identifier avec certitude les propriétaires des outils, les trois hommes ont été transférés dans d\'autres lieux de détention.
Cette précaution a pour but de prévenir de nouvelles tentatives d\'évasion, tout en protégeant les détenus ayant dénoncé les coupables à la police.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?