Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
16
Besancon
Ven
26
Sam
26
Dim
30
Lun
31
CPAM
 
Toute l'actualité
 Toujours plus haut...
Envoyer à un ami par email
Encore en hausse au mois de mars, les taux du chômages atteignent des sommets et représentent 10% de la population. En un an, la France a perdu 67000 emplois. Que ce soit à Lyon, Paris, Limoges ou Besançon, le chômage touche toutes les régions et grandes villes de France. Et restons honnête, il est plus facile de trouver un emploi de pêcheur en Bretagne qu'en Franche-Comté et vice-versa pour l'industrie fromagère. Chaque région a sa spécialité, soyons simples et logiques !
Besançon, LA ville universitaire de la région, livre tous les ans son lot de nouveaux diplômés dans des secteurs qui ne sont pas très florissants en Franche-Comté. Arts graphiques, publicité, photographie... avec un CAP, un BTS, un DUT sans oublier les formations a destination des demandeurs d'emploi, les artistes des nouvelles technologies n'ont pour solution que de s'exiler vers d'autres contrées ! Ce problème touche bien sûr d'autres filières et certains étudiants refusent catégoriquement de quitter leur bonne vieille région franc-comtoise !!
L'ANPE entre alors en jeu, avec tout le procédé d'inscription sur les listes des Assedic, sans oublier l'enthousiasme dont font preuve les conseillers ANPE. C'est à se demander si ils ne sont pas là pour nous enfoncer un peu plus dans le systeme et nous miner le moral. Si certains sont compétents, d'autres nous donnent envie de rester au fond de notre fauteuil à tourner les pouces. Il est peut être là le problème de la France. Même si les nouvelles réformes réduisent les périodes d'indemnisation, notre motivation en prend toujours un coup face au manque d'aide à retrouver un emploi. Et vous, qui êtes ou avez été chômeur qu'en pensez vous ?
A vos claviers !
actualités Besançon Publié le vendredi 30 avril 2004 à 21h58
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Frédéric Moreau
“J'en pense (encore moi) que ça fait 4 ans que je suis inscrit et que j'étais bien content quand il y avait un traitement social du chômage...
Avoir passé sa scolarité à entendre qu'on était le meilleur et être pris pour une merde par l'ANPE avec un Bac + 3,5 , le contraste est rude.
2 ans aussi que j'attends un stage ("dossier en cours").
L'agence est une machine à radier. J'habite Planoise et mon agence de rattachement est Palente... On fait tout pour dissuader.

Mais heureusement, y'a pas que le travail dans la vie, le tout c'est de savoir garder sa dignité, son entrain, des raisons de vivre et de hanter les sites Internet.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 30 avril 2004 à 22h26
Réponse de Chomdu
“On peut prendre son pied en infographie hors du travail ! Un petit studio graphique autour d'une suite logicielle, un appareil photo numérique, un camescope, une tablette graphique, un scanner et une imprimante photo et c'est le panard. Ce n'est plus l'apanage des pros !”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 30 avril 2004 à 23h29
Réponse de qwix
“Faudrait quand même pas pousser non plus, l'infographie est un vrai travail qui passe avant tout par le papier le fait de faire un carré violet fluo avec un contour vert et une animation flash qui sert à rien en entrée d'un site web tout ça pour dire que ça fait joli, c'est pas de l'infographie ça.

Je ne sais pas quel niveau tu as et ça ne m'intéresse pas, je ne suis pas là pour dire t'es nul ou t'es fort, juste pour dire qu'une suite logicielle et matérielle ne suffit pas et ne fait pas d'une personne un infographiste.

"Ce n'est plus l'apanage des pros" Si désolé, il faut être un pro avant tout en dessin sur papier, et aussi créatif.


:)”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 3 mai 2004 à 12h11
Réponse de Yvon
“Encor moi, j'ai connu le chômage, j'ai connu l'ANPE, je suis d'accord sur tes observations sur l'ANPE. Mais il y a un mais, si tu compte trouver du travail qu'en étant consommateur à l'ANPE ou devant les forums internet, tu as tout faux. La recherche d'emploi est un vrai travail, il faut s'investir, prendre du temps, aller à la rencontre des employeurs, écrire des lettres de motivations et surtout accepter de se mettre en cause et de répondre à des annonces qui ne correspondent peu être pas à sa formation. Il faut se bouger, il faut faire bouger et surtout ne pas baiser les bras. Alors à ton stylo, à tes jambes et à ton bagou.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 3 mai 2004 à 13h44
Réponse de Frédéric Moreau
“Sauf qu'il faudra bien un jour se rendre compte que tout le monde ne peut pas être "requin" et jeune cadre dynamique, écraser les autres pour survivre.
Quand la société crèvera du poids de tous les assistés, on s'apercevra qu'ils sont peut^-être bons à quelque chose et que, posés dans le coin d'une entreprise, ils peuvent parfaitement remplir certaines tâches qu'on leur demande et gagner modestement leur vie.
La paresse n'existe pas chez les chômeurs. l'arrogance et le mépris des entreprises et recruteurs, si.
Quand je revois des camarades qui ont passé leurs études à faire la chouille et repasser leurs exams, et qui, pour un concours de plus réussi au hasard, se croient devenus des persoones importantes, je rigole.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 21h39
Réaction de petit curieux
“Hep là, Fred Moreau:je n'ai pas trop bien saisi ce concept de "demi-année".
Ca veut dire quoi, bac+3,5 ?La moitié seulement des UV d'une maîtrise ?L'écrit du CAPES mais pas l'oral ?
Dans ce cas pourquoi ne pas finir cette 4ème année maintenant ?L'enseignement à distance ça existe et ça marche.
C'était ma séquence:"conseiller d'orientation positif"

Une remarque:
Dans notre pays, les meilleurs font des doctorats (bac+8) ou bien des grandes écoles (bac +5) au pire une agrégation (et des fois tout ça à la fois).
Cher monsieur Moreau, croyez moi, à moins que vos études n'aient été brisées par un accident ou une maladie grave, si vous aviez été le meilleur comme on a pu vous le faire croire durant votre scolarité, vous ne seriez pas resté à bac+3,5.
C'était ma séquence :"remarque sévère mais juste"

Soit vos profs avaient pitié de vous,soit ils étaient complètement à la rue.Ou ils se foutaient de vous.Retrouvez-les et insultez-les, ça leur apprendra et ça vous occupera.
Quant à l'ANPE, ne les laissez pas vous dire que vous n'êtes qu'une merde.Avec vos quatre ans d'ancienneté et votre bac+3,5, vous pouvez prétendre au titre de merde-en-chef, voire merde principale.Demandez donc un stage pour préparer le concours de merde divisionnaire, je pense que vous y avez droit.
C'était ma séquence:" humour noir pour chômeur"

Suivez les conseils d'Yvon, (qui, à mon avis vous traite plus ou moins de fainéant démotivé et prétentieux),et prenez exemple sans désespérer.Si une sous-merde comme lui a pu réussir, vous y arriverez sans nul doute.
C'était ma séquence:"énervons un peu l'Yvon"



actualités BesançonEnvoyée le mardi 4 mai 2004 à 09h47
Réponse de Frédéric Moreau
“"à moins que vos études n'aient été brisées par un accident ou une maladie grave"

C'est bien celà.

Et puis, j'aurrais effectivement pu devenit un chômeur avec doctorat, ça m'aurait bien avancé.
Ou réussir l'agrégation et enseigner que les Etats-Unis sont une démocratie... Bof, autant rester chez moi.
Je conné dé back +8 ki neu save maime pa causé la Frensse.

Les compétences extra-scolaires sont, à mon avis, pas assez reconnus, il faudrait des tampons du Medef sur chaque ligne de cévé.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 4 mai 2004 à 21h32
Réponse de petit curieux
“Bon,soyez positif,Fred Moreau,il reste quelques solutions:
-Fonder un parti et devenir député européen.(aléatoire)
-Attaquer la Caisse d'Epargne de Planoise.(risqué)
-Passer le concours pour travailler à l'ANPE.(dur)
-Vendre du shit.(attention à ne pas fumer son stock)
-Ecrire un livre sur vos malheurs.(le vendre à 100000 ex.)
-Devenir Gourou. (Messie Intercosmoplanétaire de Synthèse)
-Changer de nom.(pourquoi pas Emma Bovary ?)
-Faire du porno travesti.(sympa mais usant)
-Epouser Ségolène Royal. (pas sympa mais usant aussi)
-Occuper un emploi fictif.(sympa mais souvent de droite)
-Devenir "colocataire" sur M6. (facile mais con)
-Devenir ami avec Sarkozy.(impossible, il n'a pas d'amis)
-Devenir GI en Irak (on demande des volontaires, facile)
-Devenir Maitre du Monde.(il suffit de 25 Ricard)
-Devenir Miss France. (sympa,mais couronne en plastique)
-Sombrer dans l'alcool.(sympa et facile)
-Sombrer dans la drogue.(sympa mais cher)
-Sombrer dans la religion.(gratuit mais chiant)
-Sombrer dans le Front National(facile mais très con)
-Sombrer dans le sexe.(yes!)
-Sombrer dans besac.com .(oups,pardon c'est déjà fait)”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 09h16
Réponse de Gigi
“Et vous, petit curieux, vous faites quoi dans la vie ?
ça figure dans la liste ci-dessus ?? ;-)”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 10h19
Réponse de petit curieux
“J'ai tout fait.
Sauf le coup de Ségolène Royal.
Je suis un être humain quand même et j'ai ma dignité.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 10h58
Réaction de petit curieux
“Une autre remarque:
Le 1er mai, c'est la fête du travail,je pensais qu'on distribuait du boulot dans la rue. Et bien croyez-moi si vous voulez, personne n'est venu m'en proposer.
C'est donc une arnaque.
J'aurais du m'y attendre, car déjà le 8 mars on m'a fait le coup.C'était la journée de la femme, et j'ai eu beau attendre toute la journée,personne ne m'en a offert une.
C'est vraiment trop injuste.

actualités BesançonEnvoyée le mardi 4 mai 2004 à 09h59
Réaction de Gigi
“Je vais encore me faire taper sur les doigts mais tant pis...
Je reconnais que c'est pas forcément facile quand on est au chômage.
Mais quand même...
Certaine personnes en quête d'emploi n'ont pas passé un entretien depuis 1 mois, 2 mois, 3 mois, voire plus. D'autres en passent 3-4-5 par semaine.
Cherchez l'erreur ;-)
Certains attendent bien sagement chez eux et gueulent contre l'ANPE qui n'est pas capable de leur trouver un boulot digne de ce nom...
Certains encore sont au chômage depuis un petit moment, mais continuent à chercher dans le domaine bien précis qu'ils ont défini au départ et ne s'attardent surtout pas sur les quelques offres d'emploi qui ne correspondent pas tout à fait au "métier de leur rêve".
Alors bien sûr, on aimerait tous trouver le boulot idéal, bien payé, qui corresponde exactement à nos compétences et à nos envies, et qui ne soit pas trop loin de notre domicile. Mais avant d'en arriver là (si, si certaines fois c'est possible d'en arriver là), il faut déjà passer par des jobs des fois bien moins cool, plus dur, moins bien payé, et pas forcément dans sa région...
Certains diront "je veux bien, mais y'a pas d'annonces, y'a rien en ce moment". :-) Vous pensez aux candidatures spontanées ? Il faut parfois en envoyer une centaine, pour qu'une ou deux entreprises y répondent, mais il faut savoir si on se donne les moyens ou non.
La fameuse "conjoncture" est importante. Mais volonté, motivation et culot le sont tout autant, sinon plus.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 08h52
Réponse de Frédéric Moreau
“J'ai voulu me faire engager pour entretenir les poubles, faire le méange ou être concierge... Réponse : ne correspond pas à votre profil...”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 17h22
Réaction de petit curieux
“Chère Gigi, qui a presque tenu deux mois sans nous sortir une morale de comptoir.

Il y a dans ce pays 2,9 millions de chômeurs inscrits à l'ANPE.
Il y a d'autres sans emplois, qui ne sont plus comptés dans les statistiques, car contrairement à ce que tu dois croire, Gigi, il est très facile de radier quelqu'un des listes de l'ANPE, sous divers prétextes.
Par exemple, simplement en jouant parfois sur des subtilités de règlement, modifié en quatimini et dont il est difficile pour quelqu'un doté d'une instuction moyenne de comprendre toutes les subtilités.
Tous les gouvernements depuis 25 ans ont joué avec les chiffres.
Le dernier épisode en date est celui des "recalculés"(euphémisme pour dire viré comme une merde) qui ont perdu leurs droits, alors que certains avaient signé un beau contrat, qui les obligeait à chercher "activement" du travail, à accepter les formations, etc...
Et tous leurs efforts ont été récompensés par un coup de pied au cul.Il leur a fallu un procès et une dégelée de la droite aux élections pour être réintégrés dans leurs droit, en attendant le prochain coup fourré que le MEDEF doit déjà avoir dans ses cartons.
Il est donc heureux, chère amie, que tu consentes à admettre que pour les chomeurs,"c'est pas toujours facile".
Pour le reste, s'il y a à l'ANPE comme partout, quelques profiteurs et/ou fainéants crois-tu que c'est en mettant tout le monde en recherche superactive que le problème sera résolu ?
Le patronat hurle qu'il n'arrive pas à trouver des gens pour certains postes.
Admettons.
Admettons même qu'il y 1 million d'emplois non pourvus.
Il en manquerait toujours 1,9 million et il ne servirait à rien à ces gens de décrocher 4 entretiens pas semaine, d'envoyer des candidatures, etc...puisque ce nombre serait incompressible.
Si, je sais, ça te soulagerait, tu partirais au boulot contente de savoir qu'il n'y a pas dans ce pays un salaud de pauvre qui se vautre dans son canapé en attendant ses allocs payées avec tes cotisations.Tu serais heureuse de savoir qu'il passe sa journée à se faire jeter, à écrire des lettres inutiles, à faire la queue pour rien et que le soir, il rentre chez lui fatigué, comme toi, avec le sentiment d'avoir mérité ses indemnités.
Mais alors dans ce cas, soyons logique, puisque il en chie autant que ceux qui bossent, il est normal qu'il soit payé autant.Ou alors ce serait injuste, et je ne peux pas croire que toi, Gigi, pleine de bon sens comme tu l'es tu cautionnerais l'injustice.
On aura donc un pays plein de gens (1,9 million au moins) qui toucheront un vrai salaire pour aller faire la queue, des entretiens inutiles, etc...
Je ne sais pas si ça te plairait, car non seulement ça te couterait plus cher, mais surtout, surtout, tu ne pourrais plus te défouler en râlant que quand même, il y en a qui abusent...etc,etc.
Du coup les apéros en famille le week-end seraient bien tristes.
Quant au fait qu'on ne décroche pas tout de suite le "job" de rêve ,que celui-ci n'arrive qu'après pas mal de compromis, il me semble que tu raisonnes un peu trop en jeune, (sans doute diplomée ) ou que tu confonds la vraie vie avec un épisode de "Friends".
Pense à ceux qui sont virés à 45 ans, avec en poche au mieux un CAP qui date des années 70, et qui même après deux trois formations ne se verront proposer qu'un emploi à mi-temps payé au SMIC, peux-tu me dire si tu crois vraiment qu'en faisant tous les sacrifices que tu demandes ils auront un jour le métier de rêve, cool, près de chez eux, bien payé, que tu sembles faire miroiter à tous les vrais courageux selon ton idée ?
On est tous d'accord avec toi pour remarquer que sans motivation, on ne trouve pas de boulot.Mais la motivation est une condition nécessaire.Or toi et ton discours laissent à penser qu'elle est suffisante,ce qui en logique est une abomination, ce qui au point de vue du raisonnement, t'amène à dire des incongruités (et je suis poli), ce qui au point de vue de ce forum, m'amène à te taper sur les doigts.
Attention à tes petits doigts, je vais sortir ma grosse règle. (ce n'est pas une métaphore sexuelle).Vas-y tends les mains!
Ping ! Ca t'apprendra à tourner sept fois tes doigts sur ton clavier avant de "poster".”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 10h55
Réponse de Gigi
“Mes "morales de comptoir" ont au moins le mérite de faire réagir ;-)
Juste 2 ou 3 ptits trucs à rétablir
Autant, je veux bien qu'on me critique sur des choses que je dis, autant j'apprécie moins quand on veut me faire dire des choses :
1. "contrairement à ce que tu dois croire, Gigi, il est très facile de radier quelqu'un des listes de l'ANPE, sous divers prétextes." Ce serait cool de ne pas supposer ce que je crois ou je ne crois pas... Je n'ai à aucun moment parler de chiffres, de radiation, de système de comptage, donc merci de ne pas me faire dire ou "croire" ce que je n'ai pas dit.
2. Je ne pense pas que c'est "en mettant tout le monde en recherche superactive que le problème sera résolu". (cela dit, n'est-on pas censé rechercher activement quand on est au chômage ?) Je dis juste que parmi ceux qui se plaignent, il serait intéressant de regarder ceux qui se sont réellement pris en main (et j'admets que ceux qui l'ont fait, ont le droit de se plaindre)
3. Je ne dis pas que de passer 4 entretiens par semaine et d'envoyer des lettres de motivation un peu partout est obligatoirement payant, mais c'est certainement plus efficace que de ne rien faire.
4. Quand j'ai parlé de motivation, j'ai dit que c'était tout aussi important que le reste, et non pas que c'était la seule condition pour trouver du boulot
5. J'admets que je n'ai raisonné qu'en jeune (en même temps, ça me parait difficile de raisonner autrement, vu mon âge) et je vous prie d'accepter toutes mes excuses

(Et sinon, pour parler d'un truc qui n'a rien à voir, comment se fait-il que l'on ne retrouve jamais les mêmes pseudos ? ce serait sympa de savoir à qui on parle, d'autant que vous avez l'air de me "connaître")”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 16h37
Réponse de petit curieux
“Bon, je ne vais tout reprendre à zéro.
J'essayais de démontrer(inutilement) que même si tout le monde cherchait,si tous les emplois étaient pourvus, le problème du chômage toucherait quand même 2 millions de personnes dans ce pays, au minimum.
Et du coup, ceux-là seraient en droit d'exiger une récompense (un travail) car ils auraient fait un effort.
Donc ceux qui auraient un boulot seraient obligés de travailler moins pour partager le travail entre tous.
Pour ta réflexion personnelle, voici quelques sujets à méditer:
1/Pourquoi ne partage-t-on pas le travail ?
2/Qui profite d'un taux de chömage élevé ?
3/Qui en pâtit ou pourrait en pâtir ?
4/Le travail d'une personne gagnant 10000 euros par mois est-il réellement 10 fois plus dur que celui d'un smicard ?
Ou alors, cette personne est-elle réellement 10 fois plus méritante (en prenant en compte le capital de départ, social et intellectuel ) ?
5/Pourquoi nous demande-t-on de faire des économies dès que les dépenses sociales augmentent,au lieu de faire fonctionner mieux et plus ces secteurs (plus de personnels de santé=des salariés qui peuvent participer à leur tour à la consommation).
6/Pourquoi, d'abord toujours rechercher d'éventuels fraudeurs ou tricheurs,et s'en servir pour culpabiliser les autres, alors que des vrais problèmes de fond restent dans l'ombre ?
7/Pourquoi un téléthon, un sidaction,une soirée ELA alors que nous payons des impôts ?Et si on payait sans discuter la recherche contre les maladies et qu'on faisait des soirées de charité afin de financer nos porte-avions ?Pourquoi ça ne marche pas dans ce sens là ?

La dernière question est hors sujet en apparence, pourtant elle est très liée aux autres.(recherche= santé+ emplois+investissement sur l'avenir).
Bon, tu réfléchis à tout ça, et tu rappelles.
Je change de pseudo quasiment à chaque sujet (ou presque), mais je compte sur ton esprit eveillé pour me reconnaître d'une fois à l'autre.
Pour t'aider, sache que j'écris souvent des tirades dans le genre de celle-ci et parfois en vers.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 20h53
Réaction de petit curieux
“un message de 63 lignes.
Record battu.Et je suis en retard du coup, je vais être privé de journaux.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 5 mai 2004 à 11h02
Réaction de MICKY
“MOI JE PENSE QU IL FAUDRAIT ARRETER DE PENSER.
REFLEXION INUTILE CERTE MAIS JE L AIME BIEN”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 2 mars 2005 à 15h43
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr