Tramway de Besançon : objectifs non atteints !

Le tramway de Besançon a maintenant plus d\'un an et demi d\'existence. Mis en service en septembre 2014, on apprend qu\'il peine encore à réaliser ses objectifs, notamment en termes de fréquentation.

Fréquentation


Ce sont nos confrères de macommune.info qui révèlent cette information. Dans une interview d\'Estelle Méléard (directrice marketing et commercial de Besançon Mobilité – Transdev), nous apprenons que le tramway enregistre 40 000 voyageurs par jour.

C\'est un bon chiffre qui se trouve hélas en deçà des prévisions. En effet, la municipalité comptait sur 45 000 voyages journaliers.

Taille des rames


La question de la taille des rames est aussi abordée. Sur le moyen terme, les rames de 24 mètres resteront en place même si elles sont bondées à certains horaires !

Ceux qui espéraient un passage rapide aux rames de 32 mètres (voire de 36 mètres, la taille maximale possible sur le réseau) peuvent donc rentrer chez eux à pied…

Incivilités dans le tramway


Sur l\'année 2015, 235 incivilités dans le tram (ou contre le tram, comme un caillassage) ont été remontées à la direction. Il faut donc ajouter à celles-ci toutes celles qui n\'ont pas été déclarées…

On peut donc imaginer qu\'il y a une incivilité par jour dans le tramway de Besançon (hors week-end et jour fériés)  ! Un chiffre jugé « raisonnable » par Estelle Méléard.

Vitesse commerciale


Là encore les objectifs de vitesse commerciale ne sont pas atteints pour la ville de Besançon.

D\'après Mme Méléard, il s\'agit d\'un problème lié à l\'évolution de la circulation et en particulier du nombre d\'automobiles qui a augmenté sur l\'agglomération.

Résultats décevants


Le moins que l\'on puisse dire c\'est que ces résultats sont décevants pour le moment. Heureusement, le tramway est encore récent et il est toujours possible d\'améliorer les choses.

Les propositions


Tous ces problèmes sont pourtant faciles à régler. Nous avons fait travailler une équipe de chercheurs pendant 2 mois et voici leurs propositions :

  • fréquentation : imposer une nouvelle taxe à ceux qui ne prennent pas le tramway pour les inciter à utiliser les transports en communs

  • taille de la rame : stopper la circulation du tramway aux heures de pointe et en ne le faisant rouler que lorsqu\'il y a peu de fréquentation

  • incivilités : changer les lignes pour les faire éviter les quartiers de Planoise et des 408

  • vitesse commerciale : interdire l\'accès de Besançon aux voitures immatriculés en Bourgogne pour fluidifier le trafic


Voilà quelques bonnes idées qui pourront sans doute faire réfléchir les élus locaux et aider le tramway a atteindre ses divers objectifs.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?