Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
16
Besancon
Jeu
26
Ven
26
Sam
26
Dim
28
CPAM
 
Toute l'actualité
 Tramway de Besançon : une troisième ligne pour 2019
Envoyer à un ami par email
 Géolocaliser

L'information avait fuité et la rumeur s'amplifiait depuis quelques semaines. C'est pourquoi le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, a souhaité annoncer officiellement la création d'une troisième ligne de tram pour une mise en service prévue en 2019.

Développement d'une nouvelle ligne de tram



Après plus d'un an et demi d'existence, le tramway a rencontré un vif succès auprès de ses usagers. Certes, il y a encore quelques problèmes et tous les objectifs n'ont pas été atteints.

Heureusement, tout ceci sera réglé d'ici la fin de l'année ce qui laissera beaucoup de temps aux équipes transport et mobilité de Besançon pour mettre en chantier la nouvelle ligne.

Ainsi, comme souhaité par de nombreux Bisontins, c'est bien une ligne « La Bouloie → Pont Canot » qui verra le jour.

Le tracé, pas encore totalement définitif, devrait être le suivant :

  • Départ du Pôle Universitaire de La Bouloie : là, un des bâtiments de la Fac de Droit devrait être rasé pour créer un nouveau terminus pour le Tram

  • Route de Gray direction centre-ville

  • Avenue Leo Lagrange

  • Rue de Dole

  • Jonction avec la voie actuelle du Tram vers le Pont Canot : les lieux de l'ancienne caserne de pompiers pourraient être aménagés pour faciliter les travaux



Objectif : développement économique



L'objectif est enfin de raccorder le pôle universitaire au centre-ville de Besançon. Un choix accueilli chaudement par les commerçants qui pourraient voir leur clientèle s'agrandir considérablement.

Pour les étudiants ce sera aussi une véritable révolution puisque certains d'entre eux ne viennent jamais dans la « boucle » comme l'indique Kevin (étudiant en deuxième année de biologie) qui a découvert pour la première fois le centre de Besançon pendant une manifestation étudiante :

« C'est dingue, j'ai toujours pensé que Planoise c'était le centre-ville de Besançon... Avec une ligne de tram je pourrai venir tous les jeudis soirs pour faire la tournée des bars et chopper des meufs. »

Pour fêter cette nouvelle, les nouveaux commerçants du passage Pasteur se sont réunis dans la nuit de jeudi à vendredi pour tirer des feux d'artifices.

Le financement : un sujet épineux



Reste le problème du financement. La rallonge de 200 millions nécessaires pour les travaux devraient en grande partie « sortir du chapeau », comme la municipalité l'a indiqué lors du dernier conseil municipal.

Globalement, on reste donc sur le mode de financement utilisé pour les deux premières lignes du tram puisque la ville avait déjà sorti 300 millions « du chapeau ». Par contre, et d'après une source anonyme, on ne sait pas « s'il reste suffisamment d'argent dans le chapeau » et « on attend la réponse des experts. »

De son côté, l'opposition soupçonne « une méthode détournée pour augmenter les impôts du contribuable et la fiscalité des entreprises et - au sens large- la pression fiscale ». Une commission sera créée pour enquêter sur la commission chargée du financement du tram.

Heureusement, le maire a plus d'une idée pour arriver à offrir une nouvelle ligne de tram aux Bisontins. Jean-Louis Fousseret envisage donc la possibilité d'avoir recourt à une campagne de financement participatif sur le site Kickstarter à hauteur de 50 millions d'euros. L'objectif serait donc de demander de l'argent directement aux habitants de la ville sous la forme d'une contribution volontaire.

« On pourrait offrir un pin's de la ville, une bouteille vide de l'eau la Bisontine ainsi qu'un abonnement d'un an aux transports en commun à tout participant. »

Après un rapide calcul, il faudrait qu'un million de personnes donne 50€ pour que le projet aboutisse. Du côté des adjoints au maire, on est « confiant » car « les Bisontins sont altruistes par nature ».

Un soutien inattendu de Dijon



Mais, c'est du côté de Dijon qu'un soutien aussi inattendu que désintéressé pourrait bien débloquer la situation budgétaire déjà très tendue.

L'épineux problème du financement des travaux pourrait être réglé puisque la ville de Dijon souhaite se séparer d'une partie de ses lignes de tramway.

Pour un conseiller proche de François Rebsamen, l'idée est de « recycler les rails du tram de Dijon pour les donner à Besançon [...] et puis on aura sans doute une rame ou deux en trop aussi. Plutôt que de payer pour les démanteler, on s'est dit qu'on avait qu'à les donner ou les mettre sur Le Bon Coin».

Dijon se prépare donc à supprimer une partie de ses lignes de tram au profit d'un tout nouveau mode de transport à base de bus hybrides. Le même conseiller dijonnais témoigne : « on s'est rendu compte que ça coûtait moins cher et que les bus roulent partout où il y a des routes contrairement aux tramways qui restent collés à leurs rails. C'est une petite révolution qui se prépare pour les transports de la ville ! ».

Malheureusement, certains internautes y voit un autre message et une pétition sur le site change.org a été créée pour que « Dijon ne prenne pas Besançon pour une poubelle ». La pétition aurait déjà recueillie 15 signatures ce vendredi.

Rendez-vous en 2019



Que le projet aboutisse ou non, la mairie de Besançon a déjà fait part de son intention de ne pas « refaire les mêmes erreurs ».

Une cellule psychologique a déjà été mise en place. Elle viendra en aide aux habitants et commerçants situés route de Gray, Avenue Leo Lagrange et Rue de Dole, pour les aider à affronter 24 mois de travaux.

Rendez-vous en 2019 pour une nouvelle inauguration.
actualités Besançon Publié le vendredi 1 avril 2016 à 07h10
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
“Pas mal, j'y ai cru 30 sec et je commençais déjà à pester contre les bouchons...”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 06h28
“Poisson d?Avril...Ils auraient pu construire une ligne de Tram a la place de la ligne 3 de la Gare Viotte a Temis...”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 06h34
Réponse de Supper's ready
“Mais c'est ce que voulait porky !!”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 13h10
Réponse de macarena-80783
“porky ??????je dirais plutôt " PORCINET " ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 6 avril 2016 à 21h51
“Bon 1er avril”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 07h25
“"Objectif : développement économique" . La meilleur blague de l'année !”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 07h26
Réaction de Utinam25
“Un article un peu long pour ce vendredi jour du poisson ;-)”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 08h20
“bravo , bel article encore faut-il le lire en entier pour comprendre!”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 08h40
“mdr”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 10h01
“Le plus drôle dans ce poisson d'avril c'est le "vif succès auprès des usagers..." ....”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 12h29
“?????”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 avril 2016 à 14h05
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr