Trop-plein de vaccins contre la grippe A

La France avait prévu d\'acquérir plus de 94 millions de doses de vaccins contre la grippe A. Mais, alors que le plus gros de l\'épidémie est apparemment passé, seuls 5 millions de français se sont fait vacciner.
Que faire alors des 89 millions de doses en trop?

Solution d\'urgence : l\'annulation de la commande de 50 millions de vaccins, mesure annoncée lundi soir par la ministre de la santé Roselyne Bachelot. \"Ces commandes n\'avaient été ni livrées ni payées, elles sont donc résiliées\".
Ce qui fera économiser à l\'état plus de 300 millions d\'euros.

Il ne reste donc plus qu\'un peu moins de 40 millions de vaccins à liquider. Ceux-ci vont être, pour la plupart, vendus à d\'autres pays. Le Qatar s\'est déjà engagé à acheter 300 000 doses, et l\'Egypte 2 millions.
La France refuse toutefois de brader ses vaccins, et vend ceux-ci à prix coûtant, soit entre 6 et 10€. Même les pays en voie de développement, qui n\'ont pas les moyens de dépenser de telles sommes, n\'auront pas droit à une réduction.

Les doses restantes seront quant à elles distribuées aux médecins traitants, qui pourront dès la semaine prochaine vacciner à leur cabinet ou au domicile des personnes incapables de se déplacer.
Une décision qui survient alors que certains spécialistes jugent que l\'épidémie de grippe A est terminée en France depuis un mois. Elle aurait fait 162 morts au total (au 29 décembre 2009), contre 3000 pour la grippe saisonnière.

Le problème du trop-plein de vaccins étant à présent résolu, le gouvernement doit désormais penser à écouler son stock de Tamiflu (la France possèderait un tiers des stocks mondiaux!) et de masques.
Les soldes (qui commencent aujourd\'hui) pourraient être une solution...

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?