Audincourt (25) : Trouble-fête

On lance bien du riz, alors pourquoi pas des pruneaux ? Telle était samedi après-midi la réflexion que se faisait un jeune homme, toute disposé à célébrer en grande pompe mais au pistolet automatique les noces de deux jeunes mariés dont il était l'un des nombreux invités. Un instant mémorable… Surtout pour lui.

C'est ainsi au moment de suivre les époux pour le traditionnel vin d'honneur que le trublion de 17 ans aura cherché à marquer l'événement d'une pierre blanche, en substituant les coups de feu aux coups de klaxon : tellement original et inattendu que le cortège ne sera en effet pas passé inaperçu.
Montré du doigt par plusieurs témoins des détonations, il était bientôt rejoint par une patrouille de police qui se chargeait d'intercepter le véhicule du fou de la gâchette.

Assis en passager, le mineur reconnaîtra volontiers avoir tiré en l'air avec un pistolet 9 mm uniquement chargé à blanc. Amplement suffisant cependant pour plomber son début de soirée ! Invité à poursuivre seul les festivités au commissariat de Montbéliard, il était pour finir remis en liberté, sous la responsabilité d'un adulte.

C.R
Publié le lundi 25 mars 2013 à 12h27

Confirmez-vous la suppression ?