Jura : Un amour de clebs

Depuis vendredi et l\'article que nous avons consacré à ce malheureux fait divers, l\'enquête visant à déterminer avec précision les motivations de cet homme venu poignarder son ex-compagne dans une maison de retraite de Chaussin a semble-t-il bien avancé ! Car si l\'on savait déjà qu\'il avait agi « par dépit amoureux », on ignorait alors que cette peine de cœur n\'était en fait pas tant liée au départ de sa femme qu\'à celui de… leur berger allemand, que la quinquagénaire avait emmené avec elle, au moment de prendre ses cliques et ses claques début avril.

Soit une séparation autrement plus dure à supporter pour l\'agresseur, qui a effectivement expliqué au cours de sa garde à vue qu\'il « av[ait] du mal à vivre » sans son chien. Et c\'est justement pour tenter une énième fois de le récupérer qu\'il se sera déplacé ce jour-là sur le lieu de travail de son épouse, sauvagement frappée de coups de couteau après un nouveau refus.

Version qui demandera bien sûr à être confirmée par la victime elle-même, dès que son état de santé autorisera son audition. Ce qui, en attendant, n\'a en rien retardé la mise en examen de l\'individu de 72 ans, pour tentative d\'assassinat…

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?