Besançon : un Amour de coupe-gorge

A Besançon, s'il est de notoriété publique que le parc Micaud et le square Saint-Amour ne sont pas toujours très fréquentables à la nuit tombée, l'on a pour notre part appris récemment que ce dernier ne l'était en fait guère plus en pleine journée. Jeudi en milieu d'après-midi, il aura par exemple suffi qu'une jeune fille de 16 ans ose s'y aventurer pour aussitôt donner l'idée à trois autres adolescents de lui arracher son sac à main.

Alors poursuivis par des témoins, les lascars auront toutefois assez vite abandonné l'objet du larcin dans leur fuite, avant d'être alpagués non loin de là dans la rue d'Alsace et d'enfin prendre la direction du commissariat pour y être entendus.

Encore une bonne excuse pour ne pas reprendre l'école demain !

.
Publié le lundi 1 septembre 2014 à 11h23

Confirmez-vous la suppression ?