Un Bisontin détenu depuis 27 ans libéré

Abdelhamid Hakkar, l'un des plus anciens détenus de France, a été libéré hier. Originaire de Besançon, il a été incarcéré il y a 27 ans pour un meurtre qu'il a toujours nié.

Condamné trois fois à la perpétuité pour le meurtre d'un policier en 1984, le Bisontin a tenté de s'évader à quatre reprises. Il a passé douze ans à l'isolement, et a été transféré 45 fois.
En 2006, il a signé un texte réclamant le rétablissement de la peine de mort, préférable selon lui à la perpétuité qui fait "crever à petit feu" les détenus.
Il a par ailleurs fait une grève de la faim de 42 jours en 2008, afin de "dénoncer l'acharnement de la justice française contre lui".

Aujourd'hui âgé de 56 ans, M. Hakkar a quitté hier la prison de Ensisheim (Alsace). Il devrait à présent vivre au sein de sa famille à Besançon et travailler dans une association de réinsertion de détenus. Il restera toutefois sous la surveillance de la maison d'arrêt bisontine via un bracelet électronique.
Publié le lundi 19 mars 2012 à 16h08

Confirmez-vous la suppression ?