Un bisontin président de la Tunisie?

Et si le sauveur de la Tunisie était franc-comtois? Une possibilité qui pourrait devenir réalité en la personne de Samy Charrad, un financier bisontin qui souhaite se présenter aux élections présidentielles tunisiennes.

Samy Charrad est né en Tunisie le 9 juin 1963. Son père est un médecin tunisien, sa mère une infirmière française originaire de Haute-Saône. Il vit actuellement à Besançon avec son épouse et ses deux enfants, et travaille en Suisse en tant que financier.
Depuis la chute de l'ex-dictateur tunisien en janvier dernier, Samy Charrad s'intéresse énormément au sort de son pays natal. Il souhaite faire de la Tunisie "la Suisse du monde arabe", en "protégeant la démocratie et la liberté à long terme". Le bisontin va même plus loin en affirmant être "le seul à pouvoir sauver durablement la Tunisie du chaos".

Samy Charrad mettra ses idées à exécution le 20 mars prochain (jour de la fête de l'indépendance en Tunisie) en créant le Nouveau parti national tunisien. Celui-ci serait "nationaliste, libéral et indépendant".
Le quadragénaire se présentera par la suite à l'élection de l'assemblée constituante puis, en cas de succès, aux présidentielles.

Ces ambitions pourraient toutefois être freinées par la constitution tunisienne, selon laquelle les candidats aux présidentielles doivent être nés de père et de mère tunisiens.
Un amendement pourrait toutefois être envisagé pour permettre à Samy Charrad de "sauver la Tunisie".

R. Hingray
Publié le vendredi 11 mars 2011 à 09h48

Confirmez-vous la suppression ?