Un cambriolage qui finit bien à Valentigney

Un cambriolage qui finit bien... pour les victimes du moins! Car pour le braqueur, les ennuis ne font au contraire que commencer...

Hier, en début d\'après-midi, un jeune homme de 17 ans s\'est présenté dans un bureau de tabac de Valentigney, dans le pays de Montbéliard. Le visage dissimulé par une cagoule, armé d\'un pistolet à grenaille, il a exigé qu\'on lui remette la caisse.
La buraliste, une jeune femme de 22 ans, était alors dans la réserve. Ce sont ses parents, âgés de 46 et 48 ans, qui la remplaçaient au comptoir. Pour le malheur du braqueur...

Car le papa, malgré la surprise, a réussit à déséquilibrer le cambrioleur. Aidé par son épouse, il a maitrisé le jeune homme, et a réussit à le maintenir jusqu\'à l\'arrivée de la police, qui avait été prévenue par la buraliste.

Une scène de ce genre n\'est vraiment pas fréquente, et a suscité l\'admiration des policiers : les victimes parviennent parfois à résister à des cambrioleurs et à les mettre en fuite, mais rarement à les maitriser, sans violence qui plus est.
Les parents de la jeune buraliste restent toutefois modestes : \"On a fait ça sans réfléchir, je ne suis pas un héros. Je préférerais que rien de ce genre n’arrive\" a avoué le courageux papa.

Le jeune cambrioleur a quant à lui été interpellé sans autre difficulté, puis placé en garde à vue à Montbéliard.
Malgré son jeune âge, il est passible des assises : un vol à main armé est considéré comme un crime, d\'autant plus grave que le garçon est déjà \"bien connu de la justice\", selon les mots d\'un officier.

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?