Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
11
Besancon
Ven
19
Sam
20
Dim
25
Lun
20
CPAM
 
Toute l'actualité
 Un cambriolage qui finit bien à Valentigney
Envoyer à un ami par email

Un cambriolage qui finit bien... pour les victimes du moins! Car pour le braqueur, les ennuis ne font au contraire que commencer...

Hier, en début d'après-midi, un jeune homme de 17 ans s'est présenté dans un bureau de tabac de Valentigney, dans le pays de Montbéliard. Le visage dissimulé par une cagoule, armé d'un pistolet à grenaille, il a exigé qu'on lui remette la caisse.
La buraliste, une jeune femme de 22 ans, était alors dans la réserve. Ce sont ses parents, âgés de 46 et 48 ans, qui la remplaçaient au comptoir. Pour le malheur du braqueur...

Car le papa, malgré la surprise, a réussit à déséquilibrer le cambrioleur. Aidé par son épouse, il a maitrisé le jeune homme, et a réussit à le maintenir jusqu'à l'arrivée de la police, qui avait été prévenue par la buraliste.

Une scène de ce genre n'est vraiment pas fréquente, et a suscité l'admiration des policiers : les victimes parviennent parfois à résister à des cambrioleurs et à les mettre en fuite, mais rarement à les maitriser, sans violence qui plus est.
Les parents de la jeune buraliste restent toutefois modestes : "On a fait ça sans réfléchir, je ne suis pas un héros. Je préférerais que rien de ce genre n’arrive" a avoué le courageux papa.

Le jeune cambrioleur a quant à lui été interpellé sans autre difficulté, puis placé en garde à vue à Montbéliard.
Malgré son jeune âge, il est passible des assises : un vol à main armé est considéré comme un crime, d'autant plus grave que le garçon est déjà "bien connu de la justice", selon les mots d'un officier.

Laure Godey
actualités Besançon Publié le mercredi 17 février 2010 à 14h55
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de cathmich
“Ce jeune a besoin d'un suivi éducatif soutenu.
Toujours le même problème : on sanctionne plutôt que d'aider.
ça fait 20 ans que Jacques Salomé parle des besoins d'éducation en priorité des besoins d'enseignement.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 17 février 2010 à 18h49
Réaction de Cindy02
“On va encore nous dire qu'il exigeait la caisse pour des dettes de stupéfiants surement
Pffffff ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 17 février 2010 à 22h13
Réaction de ROMG
“Excusez moi mais ce qu'il mérite, c'est un bon coup de pied au c... et deux bonnes baffes!!
Si ses parents avaient fait leur boulot de parents peut qu'il n'en serait pas là!!!”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 18 février 2010 à 09h47
Réaction de cathmich
“Oui, mais il y a des parents tellement démunis psychologiquement qu'ils sont dans l'incapacité de mettre un cadre éducatif, d'où cette violence car les enfants se sentent dans l'insécurité.
Bien souvent, il faut des faits alertants pour que des mesures de soutien soient mises en place : dommage.
Etre parent est un vrai métier et non loin des plus faciles.
Une "école des parents" serait peu-être une solution ?”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 18 février 2010 à 10h20
Réaction de Cindy02
“Certains parents sont plus soucieux des alloc qu'ils vont pouvoir toucher que de l'education de leurs enfants .
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 18 février 2010 à 10h50
Réaction de cathmich
“Oui pour certains, c'est plus facile de toucher des sous que d'élever ses enfants, d'où l'intérêt d'un vrai travail de fond.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 18 février 2010 à 12h19
Réaction de crys
“Bien connu de la justice mais qu'est ce qu'il fait encore dehors celui là!!!!!!!!!!
Quant aux mesures éducatives on en connait les limites,parlementer des heures avec des gamins qui s'en fichent royalement et qui rigolent aux nez des éducateurs,quand ces derniers ne se ramassent pas des coups et ne disent rien.
Nombre d'éducs spé carburent au Déroxat,Lysanxia,Lexo et j'en passe.
Ca aussi c'est une réalité.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 18 février 2010 à 16h12
Réaction de jojojura
“Le manque d'autorité a des conséquences qui nous explosent en pleine figure! Enseignants qui ne peuvent plus rien car aussitôt mis en cause, sinon traduits en justice. Parents démunis, parents qui jouent aux copains, qui excusent tout. Société de l'apparence où tu n'es rien si tu n'as pas de fric. Tentations sous le nez à n'en plus finir, alcool coulant à flots partout. Théories de l'enfant roi qui n'a que des droits, jamais de devoirs. J'ai connu des instituteurs autoritaires, respectés qui nous faisaient travailler, point barre et qui m'ont inculqué des valeurs alors que la famille défaillait. Les oisifs n'existaient pas dans le monde rural, car pas de choix. Je me dis que si j'avais vécu dans ce système mou, j'aurais dérivé. Combien de glandeurs, d'assistés qui coulent des jours paisibles et qui se plaignent de la qualité des services? Tout se paye, question de temps, et le réveil sera brutal pour une jeunesse habituée à la facilité et à qui on ne fera pas de cadeaux. Y a comme un malaise!!!”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 19 février 2010 à 11h21
Réaction de Cindy02
“JoJo , bravo ! vous avez tout dit et resumé , chapeau bas !
actualités BesançonEnvoyée le samedi 20 février 2010 à 20h51
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr