Belfort : Un contrôleur étourdi supprime un train

La SNCF et sa gestion rocambolesque des incidents et des procédures a encore fait des siennes ce samedi soir, à Belfort.

Le TER de 18 h 38 (en direction de Lyon) qui était en gare de Belfort n'a pas pu partir et a purement été supprimé. Pourtant les machines fonctionnaient et le personnel était ben présent.

Le motif : aucun contrôleur apte n'était présent pour assurer le bon déroulement du voyage. En effet, chaque train doit avoir au moins un agent avec un certificat qui confirme qu'il est « apte sécurité ». Autrement dit, qu'il a les compétences et la bonne formation pour exercer son métier. Si deux contrôleurs se sont bien présentés pour assurer le voyage de la trentaine de personnes présentes au départ, aucun n'était « apte sécurité ».

Voici l'explication qu'a communiquée la SNCF : « Le contrôleur commandé sur ce train, bien qu'ayant satisfait à toutes les aptitudes sécurité obligatoires à l'accompagnement d'un train, ne disposait pas de son autorisation sur lui, permettant de l'attester. Or ce document est indispensable pour tout accompagnement de train de voyageurs.»

Fatalement, et comme l'indique la procédure SNCF, le train a du être supprimé parce qu'un contrôleur étourdi a oublié un document. Les passagers ont attendu le suivant dont le départ était prévu à 19 h 37 pour enfin se rendre à Lyon.

Bien sûr, et toujours conformément à la politique de la SNCF, les passagers n'ont pas été dédommagés pour ce désagrément car il s'agissait d'un TER… Logique.
Publié le mardi 31 mai 2016 à 10h26

Confirmez-vous la suppression ?