Jura : Un coup bien, un coup mal

Quand bien même on ait pu voir précédemment que l'entêtement (naturel) des personnes âgées pouvait être un atout dans des situations de vols à l'arraché, ce n'est hélas pas toujours le cas.

En juin 2013, pour avoir elle aussi tenté de tenir tête à un truand qui en avait pour sa part après son sac à main, une Doloise de 79 ans s'en était par exemple nettement moins bien sortie : agrippée à l'objet du délit, elle avait été traînée sur plusieurs mètres par le malfrat avant d'être finalement contrainte de lâcher prise… suite au puissant coup de pied qu'elle avait alors reçu d'un autre homme.

Bilan ? 10 jours de repos forcé en raison (notamment) d'un arrachement osseux à une épaule, et une condamnation plus récente à 4 ans de prison dont 2 ferme au \"profit\" de l'individu en question, jugé seul en début de semaine pour complicité de vol avec violence par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?