Haute-Saône : Un coup de pouce appréciable

A leur arrivée sur Facebook en octobre 2013, il était à craindre que les gendarmes haut-saônois aient cédé à un phénomène de mode dont ils se lasseraient rapidement. Mais force est de constater que 9 mois plus tard, leur page, aujourd\'hui \"aimée\" par près de 3 000 personnes, est toujours maintenue à jour, en laissant régulièrement apparaître des messages de prévention… auxquels s\'est récemment ajoutée une forme nouvelle d\'appels à témoins.

C\'est-à-dire ? Informer en direct la communauté qu\'une infraction impunie vient d\'avoir lieu, en fournissant tant que possible les détails utiles à repérer et signaler le ou les fuyards.

Une sorte d\'« arrestation participative » lancée pour la première fois ce samedi, suite au cambriolage d\'une boulangerie de Mélisey par deux individus, qui auront finalement été interpellés en direction de Belfort après que le signalement de leur véhicule eut donc été relayé et partagé massivement sur le réseau social.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?