Besançon : Un dealer pas à la noce

Quand on sait la blinde que coûte un mariage, c\'était peut-être un bon moyen pour lui de rentrer dans ses frais sans avoir à céder à la mode des unions sponsorisées. Le problème, c\'est qu\'il courait un gros risque : celui de se retrouver face à un juge plutôt que devant Monsieur le maire. Et ça n\'a pas manqué…

Pour s\'être fait pincer lundi à Planoise avec des barrettes de haschich et 160 € d\'argent liquide dans les poches, ce jeune Bisontin de 26 ans, qui devait donc se marier ce week-end, devra finalement attendre la fin d\'année avant d\'échanger les alliances avec sa chère et tendre. Le temps de purger la peine de 6 mois de prison ferme que lui a infligée dès hier la justice.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?