Un nouveau gérant pour les bus de Besançon

Adieu Keolis, la société qui gérait les bus bisontins depuis des années... A partir de 2011, c'est Transdev qui aura la charge des transports de la capitale comtoise.

Trois sociétés avaient répondu à l'appel d'offre lancé par la mairie de Besançon pour la gestion des bus Ginko et du futur tramway à partir du 1er janvier 2011, et pour une durée de 7 ans.
Kéolis semblait être la mieux placé pour remporter ce contrat : cet opérateur est implanté à Besançon depuis très longtemps, et semblait satisfaire la mairie comme les usagers.
Jean-Louis Fousseret a toutefois préféré Transdev à Keolis et Véolia, la troisième société a avoir tenté sa chance.

Cette décision crée la surprise à la direction de Keolis comme parmi les employés, d'autant plus que les raisons de ce choix restent très mystérieuses...
La municipalité refuse en effet de "rentrer dans le détail" et d'expliquer les avantages de Transdev par rapport à ses concurrents.

Les employés des bus Ginko sont également inquiets, et craignent pour leur poste : le cahier des charges prévoit en effet que le nouveau gérant garde les salariés de son prédécesseur pendant 15 mois, mais après?

Les utilisateurs se posent eux auss des questions : le réseau de bus de Besançon est actuellement l'un des plus fonctionnels de France. Il serait dommage que cela change, d'autant plus qu'avec l'arrivée du tramway, de plus en plus de bisontins devraient emprunter les transports en commun (selon les prévisions de la mairie du moins).

On devrait en savoir plus d'ici fin octobre, date à laquelle la décision du maire devrait être entérinée par le conseil communautaire.

R. Hingray
Publié le lundi 13 septembre 2010 à 17h27

Confirmez-vous la suppression ?