Un prix de mobilité électrique pour Besançon

L'association professionnelle pour le développement de la mobilité électrique a remis jeudi un trophée à la ville de Besançon. Celle-ci arrive en effet première dans la catégorie "Ville de 100 000 à 200 000 habitants" s'engageant pour la mobilité électrique.

Besançon devient donc une "ville électromobile". Ce trophée couronne une dizaine d'années de réflexion et d'initiatives pour la mobilité électrique et les transports en commune.
Le jury a tout particulièrement apprécié la "politique de réduction des polluants d'amélioration de la qualité de l'air" (avec une diminution du trafic automobile, une augmentation des pistes cyclables et des zones piétonnes, la mise en place de vélos et de voitures en libre service, la création d'une ligne de tramway...), les "politiques et dispositifs d'incitation à l'utilisation et à l'acquisition de véhicules électriques" (avec installation d'emplacements de recharges dans les parkings et aide financière à l'achat d'un vélo à assistance électrique), l'"utilisation de véhicules électriques dans la flotte de la collectivité" (38 véhicules électriques de fonction, incitation au covoiturage, recours aux bus et vélos de service pour les déplacements professionnels...) ainsi que l'"organisation, les innovations et initiatives" de la ville de Besançon (actions de communication, semaine de la mobilité, fête du vélo...).

Ce trophée a été remis à Besançon par l'AVERE-France sous le parrainage de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, et en présence de près de 200 acteurs majeurs de la filière des véhicules électriques et hybrides.

R. Hingray
Publié le mardi 29 novembre 2011 à 13h26

Confirmez-vous la suppression ?