Besançon : Un vol peut en cacher un autre

Victime ce lundi du cambriolage de son domicile d\'Avanne-Aveney, un bijoutier n\'y est pas allé par quatre chemins pour espérer dormir sur ses deux oreilles la nuit suivante. Très simplement, c\'est dans son commerce du centre-ville de Besançon que l\'intéressé aura installé son matelas...

Par peur de voir ressurgir les voleurs ? On peut dire cela. Car si l\'homme s\'est ainsi résolu à passer la nuit sur place, c\'était surtout pour prévenir cette fois-ci le cambriolage de sa boutique, dont l\'un des jeux de clés avait disparu en même temps que sa voiture, deux ordinateurs et divers objets précieux un peu plus tôt dans la journée.

Finalement, aucune visite nocturne n\'aura été à signaler. Au grand soulagement du bijoutier, qui aura donc pu regagner son lit dès hier soir… après avoir fait changer les serrures de son magasin.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?