Besançon : Une étape compliquée

On le sait, la ménopause s\'accompagne bien souvent de troubles plus ou moins faciles à supporter… mais pas rien que pour les femmes ! A Besançon, plusieurs hommes ont notamment déjà souffert des violentes sautes d\'humeur d\'une fraîche quinquagénaire en avarie ovarienne.

Déjà connue notamment pour outrages à agent, elle était jugée cette semaine pour avoir agressé le 13 juin 2014 un chauffeur de bus à la bombe lacrymogène. La raison de son geste ? Un motif des plus futiles : une modification d\'itinéraire imposée exceptionnellement ce jour-là par une course cycliste dans le quartier des Chaprais…

Après avoir tout d\'abord fait scandale pour descendre du bus, elle avait commencé à frapper le véhicule avec son sac de courses, obligeant le conducteur à sortir à son tour pour tenter de la calmer et finalement s\'en prendre plein la tronche, tant verbalement que physiquement.

Un sort qu\'elle a depuis également réservé à un malheureux facteur. Ce qui lui a valu d\'être condamnée à deux mois de prison ferme et 750 € de dommages et intérêts.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?