Une mort élucidée

Lundi matin, un homme ivre et blessé avait été découvert dans la cour d\'un immeuble de Gray, en Haute-Saône. Il était décédé de ses blessures peu après.
Quelques jours d\'enquête ont été nécessaires pour élucider les conséquences de cette mort, mais c\'est maintenant chose faite : la victime a été poussée dans un escalier.

Petit rappel des faits :
Dimanche soir, cet homme de 44 ans avait fêté la fin du week-end dans un bar, accompagné d\'un ami âgé de 58 ans. La soirée terminée, tout deux s\'étaient rendus dans l\'appartement de ce dernier, où ils s\'étaient violemment disputés. Six heures plus tard, l\'un des deux hommes était retrouvé allongé et presque mort dans le froid du petit matin.
L\'autopsie et l\'enquête de la gendarmerie de Gray ont permis de reconstituer le déroulement de ces quelques heures où tout a basculé.

Alors que les deux hommes se disputaient, le plus âgé a poussé son ami dans les escaliers. Celui-ci a dévalé les marches, avant de se fracturer le crâne sur le trottoir en contrebas. Après un moment d\'inconscience, il a réussi à se traîner dans la cour de l\'immeuble, ce qui explique les traces de sang qui avaient été découvertes dans l\'entrée.
C\'est là qu\'un voisin a découvert le blessé et a alerté les secours.

Ces faits ont rapidement été reconnus par le compagnon de boisson de la victime. Ce dernier est actuellement poursuivi par le parquet de Besançon pour \"coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner\".

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?