Vin du Jura : comment faire face à la pénurie ?

Le marché du vin est en plein essor et cela profite à tous les producteurs Français, petits comme les grands.

Mais, la vague de gel qui touche une bonne partie de la France depuis le début de la semaine donne des sueurs froides aux producteurs du Jura.

En effet, certains vignobles sont très touchés et il faudra s'attendre à des pertes. Le comité interprofessionnel des vins du Jura (CIVJ) a donc annoncé que la future récolte pourrait être deux fois moins importante que prévu.

C'est une mauvais nouvelle pour tout le monde, amateurs de vin comme producteurs. Si l'on ajoute à cela des réserves de vins qui ne cessent de baisser, on pourra s'attendre à une quasi-pénurie dans quelques années !

Cela va de soi, il est inconcevable de consommer du vin d'une autre région. C'est pourquoi nous avons quelques conseils pour boire local - avec modération !

1. Achetez en gros directement au producteur


Regroupez-vous et allez à Arbois, allez discuter avec les producteurs et achetez plusieurs cartons - voir des tonneaux entiers. On n'est jamais trop prudent, vous aurez ainsi de quoi tenir quelques années.

2. Consommez local en Haute-Saône


Notre région produit aussi du très bon vin en Haute-Saône, donc vous pourrez sans doute vous approvisionner là bas si le manque se fait sentir.

3. Passez à la vitesse supérieure


Heureusement, la Suze et le Pontarlier Anis ne devraient pas manquer, vous aurez donc toujours de quoi faire pour les apéros !

4. Voyez grand : demandez la nationalisation des vignobles


Plus que l'eau ou l'électricité, le vin fait partie des agréments essentiels d'une vie bien remplie. Vous pouvez donc faire pression sur les députés locaux pour demander une nationalisation des vignobles. Ainsi, l'État pourra organiser un système de rationnement. Il doit y avoir du vin pour tout le monde !

5. Trichez : maquillez les étiquettes


Achetez des vins d'Alsace ou du Beaujolais (pas le nouveau hein !). Ensuite, récupérez des bouteilles vides de Jura et transvasez les vins des autres régions dans ces vieilles bouteilles vides d'Arbois.
En servant ces vins à vos amis, vous pourrez briller en étant un des derniers Francs-Comtois à avoir ces précieuses bouteilles.
Publié le vendredi 21 avril 2017 à 10h09

Confirmez-vous la suppression ?