Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
16
Besancon
Sam
26
Dim
31
Lun
28
Mar
31
CPAM
 
Toute l'actualité
 Viol et tortures sur un sans-abri : 6 à 10 ans de réclusion
Envoyer à un ami par email
Deux hommes accusés d'avoir torturé et violé un homme sans domicile fixe dans un abri de nuit de Montbéliard (Doubs) ont été condamnés à 6 et 10 ans de réclusion criminelle vendredi par la cour d'assises du Doubs à Besançon.

Au terme de trois jours d'audience, Laurent Grassler, un SDF de 38 ans, a été reconnu coupable de "viol avec actes de torture et de barbarie" et condamné à 10 ans de prison.
Le viol n'a pas été retenu contre le gardien de l'abri de nuit, Kamel Nezzare, qui a été condamné à 6 ans de prison pour "actes de torture et de barbarie".
L'avocate générale avait requis 12 ans réclusion criminelle pour les deux hommes estimant que même si un seul avait violé la victime avec une bouteille, les deux étaient acteurs.

Les défenseurs de Grassler ont tenté de démontrer qu'il n'y avait pas eu viol. "Il n'y a aucune preuve du viol si ce n'est les déclarations de la victime", ont-ils soutenu.

En mars 2009, les deux hommes avaient fait vivre un calvaire de quatre heures à un SDF de 29 ans arrivé à l'abri de nuit de Montbéliard.
Kamel Nezzare, le gardien âgé de 39 ans et Laurent Grassler avaient consommé de l'alcool et avaient frappé le SDF dans le hall d'entrée. Ils l'avaient humilié verbalement et physiquement, le déshabillant et le brûlant avec une cigarette. Les faits avaient eu pour témoins des pensionnaires du foyer.

L.L.
actualités Besançon Publié le lundi 14 février 2011 à 15h36
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de jojojura
“Un veilleur de nuit chargé de la sécurité de l'abri tortionnaire ou pour le moins complice d'actes inqualifiables. Etre responsable de ce genre d'établissement est difficile, alors autant retenir des candidatures solides . Dérive inquiétante...”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 14 février 2011 à 18h08
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr