Voujeaucourt : Vent de folie

Menaçant de s'immoler par le feu, un Voujeaucourtois de 22 ans mobilisait hier une bonne quinzaine de gendarmes à lui tout seul. Brûlera ? Brûlera pas ?

Retranché dans son appartement pendant plus de quatre heures, le jeune homme mettra finalement fin au suspense en se rendant aux autorités. Pour récompenser cet élan de lucidité, un séjour prolongé en hôpital psychiatrique lui a été offert.

GéPé
Publié le mercredi 5 décembre 2012 à 16h26

Confirmez-vous la suppression ?