Vous voulez une piscine ? Méfiez-vous de Google Maps !

De plus en plus de Français s'offrent une piscine. Mais, ce qu'ils ne savent pas toujours, c'est qu'une piscine doit être déclarée à l'administration fiscale.

En effet, lorsque l'on fait construire une piscine à côté de sa maison, le fisc considère que vous augmentez la valeur de votre bien immobilier. Donc, il faut naturellement passer à la caisse puisque la taxe foncière doit être revue à la hausse.

Cependant, certains contribuables décident de ne pas déclarer la construction de leur piscine soit parce qu'ils ne comprennent pas pourquoi une piscine faut augmenter les taxes locales, soit volontairement, soit par négligence.

Afin de lutter contre cette fraude, l'administration fiscale de la ville de Marmande (Lot-et-Garonne) a mis la main sur 300 piscines non déclarées en utilisant le site Google Maps qui permet de voir les photos satellite des maisons.

Rien que sur une commune 18 000 habitants, ce sont 100 000 euros supplémentaires qui vont maintenant entrer dans les caisses de l'État et de la collectivité.

Avec un marché de la piscine qui se porte bien (+7 % environ sur un an), il se peut que les agents du fisc francs-comtois s'inspirent de leurs homologues sudistes pour épingler les contribuables qui ne respectent pas la réglementation.

Comment échapper à la taxe foncière sur les piscines ?



Si vous souhaitez installer une piscine, vous devez savoir que seules les piscines enterrées ou ayant nécessité des travaux de maçonnerie sont sujettes à l'impôt.

Si vous avez une piscine démontable et remplaçable, posée directement sur le sol, vous ne devrez pas avoir de soucis.

Pourquoi la piscine est soumise à la taxe foncière et la taxe d'habitation ?



Une piscine faut augmenter la valeur locative de votre maison, c'est pourquoi, même si vous en êtes propriétaire, vous devez payer une taxe dessus : la taxe foncière.

Et, comme sa valeur locative augmente, cela fait aussi augmenter la taxe d'habitation !
Publié le lundi 13 mars 2017 à 10h00

Confirmez-vous la suppression ?