Grand Séminaire

20 Rue Mégevand - 25000 Besançon
Le Grand Séminaire de Besançon est connu en littérature puisque c'est entre ses murs que Julien Sorel, héros du roman de Stendhal Le Rouge et le Noir, étudie la liturgie.
Mais ce n'est pas le seul intérêt du Séminaire, également intéressant architecturalement parlant. Construit à la fin du XVIIème siècle par l'architecte Grammont, il fut complété au XVIIIème par un portail et une façade.
De la rue on ne voit toutefois que la chapelle et son élégante façade à deux étages, au portail sculpté d'une Vierge à l'Enfant en 1848.

La bibliothèque du Grand Séminaire est par ailleurs l'une des plus riches bibliothèques diocésaines de France, avec plus de 100 000 ouvrages, dont des manuscrits, des incunables, des archives et plus de 80 titres de périodiques. Les plus anciens de ces documents datent du XIIème siècle.

D'autres scènes du Rouge et le Noir ont lieu à Besançon, et notamment le procès de Julien Sorel, qui se déroule au Palais de justice.
Période : XVII ème
Date réalisation : 1670-1695
Religion : Christianisme
Dernière actualisation 03/01/2013

Précision fiche tourisme

GRAND SéMINAIREGRAND SéMINAIRE

Confirmez-vous la suppression ?