57.000 euros pour une bouteille de vin jaune vendue aux enchères

Une bouteille de Vin jaune de 1774 a été vendue samedi 57.000 euros, prix record pour un vin du Jura, lors de la vente aux enchères de la 15e édition de la Percée du Vin jaune, organisée les 5 et 6 février à Arbois (Jura), a constaté une journaliste de l\'AFP.

\"Enfin le Vin jaune entre dans la cour des grands. Vendre une bouteille 57.000 euros ce n\'est plus farfelu\", s\'est félicité Bernard Badoz, fondateur de la Percée qui célèbre chaque année le nouveau millésime du plus célèbre des vins du cépage savagnin.

Le Suisse Pierre Chevrier a acquis la fameuse bouteille pour le compte d\'un groupe d\'amateurs de vin. \"Ma passion est d\'ouvrir les bouteilles et je suis ravi d\'avoir acheté cette bouteille de Vin Jaune, que je boirai\", a déclaré l\'acheteur à l\'issue de la vente.
Une des bouteilles du lot a été dégustée en 1994 par 24 professionnels, au Château Pécauld à Arbois, donnant d\'excellents résultats.

La bouteille mise aux enchères est issue d\'un lot conservé pendant huit générations par la famille Vercel et ses descendants, dans une cave enterrée et voûtée d\'Arbois.
De type \"Bourgogne\" --avec un long col et un corps ventru-- et d\'une contenance de 87 cl, la bouteille recèle du vin jaune produit par le vigneron arboisien Anatoile Vercel (1725-1786). Il est issu d\'une vigne taillée sous Louis XV et vendangée sous Louis XVI.

\"C\'est la passion et l\'originalité du vin du Jura qui a fait cette vente\", a estimé le président de la Commission vente aux enchères de la Percée, Bernard Pujol, qui ne s\'attendait pas à un tel résultat.

Le Vin jaune, vieilli six ans et trois mois en fût de chêne de 228 litres, est mis en bouteille dans un \"clavelin\", d\'une contenance de 62 cl.

L. L.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?