8000 emplois supprimés chez Peugeot

Suite à une importante baisse de bénéfices au cours du premier semestre 2012, le groupe PSA Peugeot Citroën a annoncé ce matin la fermeture de son usine d\'Aulnay, en Seine-Saint-Denis. 8000 postes seraient par ailleurs supprimés dans plusieurs sites français. Sochaux pourrait être concerné.

Le groupe a mis en avant des pertes au premier semestre et une réduction durable des marchés en Europe pour justifier ces décisions radicales en matière d\'emploi.
Outre la fermeture de l\'usine d\'Aulnay, qui emploie plus de 3000 personnes, PSA prévoit la suppression de 1 400 postes à Rennes et de 3 600 emplois tous sites confondus.

Si Sochaux est le berceau de la marque Peugeot, il ne sera pas pour autant épargné par ces mesures. Depuis le début de l\'année, l\'usine a déjà vu sa production journalière baisser d\'une centaine de véhicules par jour. Elle a en outre connu 19 jours de chômage partiel en 2012.
Selon les syndicats, 700 emplois pourraient disparaître. Ils concerneraient essentiellement des intérimaires, ainsi que 50 à 100 postes permanents.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?