Besançon : A malin, malin et demi

Parce qu'on ne subit pas des braquages à la pelle sans en apprendre un peu plus à chaque fois sur les trucs et astuces de ses agresseurs, certains commerçants bisontins non nés de la dernière pluie de hold-up ont su développer avec le temps un sens aigu de l'observation, qui leur permet maintenant de mettre à jour les pièges les plus grossiers que peuvent parfois leur tendre des malfrats moins téméraires qu'inoffensifs.

Pas plus tard qu'hier en fin d'après-midi dans l'avenue de l'Ile-de-France, c'est ainsi qu'un boulanger du quartier Planoise est notamment parvenu à déjouer les plans de deux individus cagoulés et armés qui en avaient après son tiroir-caisse. Loin de s'être laissé prendre à leur entourloupe, l'artisan aura vite constaté que leur pistolet n'avait en fait rien d'un vrai.

Leur proposant alors très simplement de débarrasser le plancher, l'homme n'aura pas eu à insister pour voir les deux malfrats déguerpir sans tarder.

C.R
Publié le mardi 8 octobre 2013 à 14h50

Confirmez-vous la suppression ?