Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
15
Besancon
Mer
27
Jeu
25
Ven
19
Sam
22
CPAM
 
Toute l'actualité
 Besançon : Accrochages à la sortie des classes
Envoyer à un ami par email
 Géolocaliser

Bien que l'on ne s'étonne plus du comportement violent de certains écoliers, et ce dès leur plus jeune âge, la triple interpellation pour le moins musclée survenue hier peu avant 16h30 à proximité du groupe scolaire Saint-Claude à Besançon n'aura (pour cette fois) pas été à mettre sur le compte des quelques mouflets sauvages que l'établissement doit forcément recenser parmi ses 300 élèves.

Concernant davantage de grands enfants, mais comparativement tout aussi précoces pour leur âge, celle-ci mettait en scène deux jeunes de 18 ans et un adolescent de 15 ans, bien décidés à jouer « pour de vrai » aux gendarmes et aux voleurs, après avoir été surpris à circuler à bord d'une Clio noire, dont le propriétaire jurassien avait signalé la récente disparition.

Poursuivi à distance par les policiers de la bac, c'est ainsi pris dans un guet-apens tendu par deux patrouilles d'un côté et de l'autre de la rue Grenot, que le trio aura risqué l'impossible pour se dégager de l'étroite artère, alors encombrée par les voitures de parents d'élèves qui attendaient la sortie des classes.

Percutant dans un premier temps le véhicule de police qui leur faisait front, les fuyards éjectaient sous l'effet du choc l'un des agents qui s'apprêtait à en sortir. Lequel, projeté au sol et mis face au danger, décidait, après sommation, d'ouvrir le feu sur le capot de la voiture folle.

Tentant alors de repartir en marche arrière, les trois fous furieux emboutissaient en outre deux autres véhicules, heureusement sans faire de victimes, avant de remonter la rue à contresens… mais en empruntant cette fois-ci le trottoir. Un choix des moins judicieux qui aura précipité leur perte.

Rapidement coincés entre un mur et la file des voitures stationnées, ils se laissaient ainsi docilement interpeller, bien incapables à vrai dire de s'extraire de l'habitacle par leurs propres moyens.

Déjà connu des services de police et notamment pour conduite sans permis et refus d'obtempérer, le conducteur était sans surprise placé en garde à vue avec ses deux passagers, tandis qu'une dizaine de personnes, parmi lesquelles trois policiers, une mère et son nourrisson, étaient pris en charge par les secours, moins blessées que choquées. Un soutien psychologique était du reste assuré ce matin au sein de l'école.

Condamnant comme à son habitude « avec la plus grande fermeté » des faits « inacceptables », Jean-Louis Fousseret a pour sa part tenu à ce que soit prochainement organisée une réunion d'urgence sur les questions de sécurité, face à une recrudescence d'événements violents que l'on croirait presque nés d'hier.

C.R
actualités Besançon Publié le mercredi 2 octobre 2013 à 12h18
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Informel
“on a les citoyens que l'on protège..... 2014 dans un premier temps......;;puis 2017 !! ;o)
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 2 octobre 2013 à 13h02
Réponse de easy rider
“on a le temps d'en lire encore des belles histoires comme celles-çi d'ici 2017... mais si ensuite le FN triomphe moi jme barre me réfugier... dans le haut Doubs !”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 3 octobre 2013 à 09h01
Réaction de easy rider
“"« avec la plus grande fermeté » des faits « inacceptables »"
on a aussi "inadmissible", "abjecte", "intolérable" en stock pour les prochains événements !
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 3 octobre 2013 à 08h59
Réaction de Tresoreee
“Condamné ! jugé ! ( inacceptable, inadmissible, abjecte, intolérable)
De quel droit dites-vous à l'inattendu : je ne t'examinerai pas ?

C'est très triste, un enfant en souffrance, qui à sa façon appel de l'aide... Ceci n'est pas une excuse mais un fait réel dont personne ne veut entendre ou ne veut voir. Les "imbéciles" s'y logent.





actualités BesançonEnvoyée le jeudi 3 octobre 2013 à 11h46
Réaction de Cindy02
“ " Condamnant comme à son habitude « avec la plus grande fermeté » des faits « inacceptables » "

A part condamner et commenter...Vous faites quoi en matière de sécurité à Besançon ?
Les electeurs vous donnent rendez vous en 2014.
Inacceptable cette insécurité qui s'installe de jour en jour dans notre ville. ”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 3 octobre 2013 à 12h26
Réaction de macarena-80783
“1 clio RS, 2 état de récidive, 3 sauve qui peut ,4 pris par plus fort qu'eux et 5 la TAUBIRA va les sortir de là !!!!!!!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 10 octobre 2013 à 19h38
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr