Agression à la prison de Vesoul

Un surveillant pénitentiaire a été agressé lundi par un détenu de la prison de Vesoul. Une agression qui fait suite à plusieurs tentatives d\'évasion dans cet établissement où il y a trop de détenus, pas assez de surveillants, et une logistique défaillante.

Lundi, le prisonnier a voulu sortir de sa cellule au moment du ramassage des plateaux-repas. Les sorties étant interdites à ce moment là, un gardien lui a barré la route. Le détenu l\'a alors frappé au front et à l\'oeil. Le surveillant a malgré tout réussi à faire retourner l\'homme dans sa cellule et à l\'y enfermer.
Ce prisonnier a ensuite été placé en cellule disciplinaire. Il y restera de 5 à 10 jours selon la décision de la commission disciplinaire.

Cette agression n\'étonne guère les représentants syndicaux, qui pointent du doigt la tension qui règne dans la prison de Vesoul. Cet établissement accueille en effet 60 détenus, pour seulement 50 places. 25 surveillants y travaillent. Il y a deux ans, ils étaient 28. Et actuellement, les effectifs sont souvent revus temporairement à la baisse, les départs en retraite n\'étant pas remplacés tout de suite.
Par ailleurs, les projecteurs et les caméras de surveillance en panne tardent à être réparés, compliquant la surveillance des gardiens... et facilitant les tentatives d\'évasion.

Cette situation explique sans doute que depuis quelque temps, les provocations aient laissé la place aux menaces, puis aux tentatives d\'évasion, et enfin, cette semaine, à une agression physique.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?