Alerte à la bombe à la clinique Saint-Vincent de Besançon

Un dispositif de sécurité a été mis en place hier soir à la clinique Saint-Vincent de Besançon après qu\'un appel anonyme ait signalé le dépôt d\'une bombe.
L\'établissement hospitalier a été passé au peigne fin pendant plus d\'une heure, sans qu\'aucun objet ressemblant de près ou de loin à une bombe ait été découvert.
L\'alerte a finalement été levée vers 20h.

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?