Allumer le feu

Dans la nuit de mercredi à jeudi plusieurs secteurs du quartier de Planoise à Besançon se sont retrouvés dans le noir, privés de tout éclairage public.

Est-ce le fait d'un nouveau contre-courant politique adepte des économies d'énergie, en ces temps de campagne électorale ou l'oeuvre d'un vandalisme gonflé, voir ampoulé par l'affaire Merah ? La question demeure, et la lumière loin d'être faite sur cette obscure histoire.

Face à ces coupures électriques répétées, certains habitants n'ont pas eu la patience d'attendre que le problème soit réglé par les pouvoirs publics. Cette même nuit, vers 2h15, une déflagration se fait entendre rue de Flandres-Dunkerque, dans le secteur des Epoisses à Planoise. La cause : un véhicule consumé par les flammes.

Les auteurs, sans doute des nyctophobes ou autres kénophobes, tétanisés par une plongée brutale dans l'obscurité ont du vouloir se mettre en quête de bougies !

T.Comtois
Publié le jeudi 29 mars 2012 à 16h18

Confirmez-vous la suppression ?