Annulation du Tour de France en Franche-Comté

Alors que trois étapes du Tour de France 2012 étaient programmées en Franche-Comté, il semblerait que l'organisateur ASO ait décidé de modifier son parcours et d'éviter notre région. En cause : le désintéressement des Francs-comtois pour la petite reine.

Dès l'annonce en octobre dernier du tracé officiel, le passage du Tour de France en Franche-Comté a fait polémique.
L'arrivée à la Planche des Belles Filles, en Haute-Saône, devait être l'un des "points forts" de l'édition 2012. C'était compter sans les associations écologistes et les élus locaux : les premières dénoncent des travaux d'enlaidissement du site, les seconds ne digèrent pas d'avoir été prévenus au dernier moment de l'organisation sur leurs terres de cette manifestation à la renommée internationale. Les critiques fusent, et ce n'est pas l'annonce la semaine dernière du budget Tour de France (917 650 € pour la Haute-Saône) qui a arrangé les choses...
L'arrivée à Besançon du contre-la-montre n'a guère plus de succès : comment accueillir des centaines de journalistes dans une ville dévastée par les travaux? Où faire passer les coureurs alors qu'une grande partie des rues bisontines sont envahies par les pelleteuses?

Craignant des manifestations de protestation et un public clairsemé, l'organisateur ASO a donc décidé d'annuler les trois étapes franc-comtoises. Le Tour étant cette année concurrencé par les JO de Londres, la société privée ne peut se permettre cette image de la France dans le monde.
De tels aléas de dernières minutes étant chose fréquente, ASO prévoit chaque année un itinéraire bis. Les étapes des 7, 8 et 9 juillet 2012 devraient donc tout de même avoir lieu; elles pourraient traverser la Bourgogne, réputée pour sa convivialité et son esprit sportif.
L'annonce officielle de cette modification du tracé aura lieu mardi. Reste à savoir si les départements franc-comtois seront remboursés des frais engagés (le ticket d'entrée s'élevant à lui seul à plus de 100 000 €)...
Publié le dimanche 1 avril 2012 à 10h42

Confirmez-vous la suppression ?