Audincourt (25) : Apprentissage par le vide

A croire que pour certains parents la perspective de voir leurs enfants s'incruster durablement à la maison est une angoisse réelle mais aussi précoce, une mère de famille audincourtoise prenait hier parti de jouer la carte de la prévoyance en laissant seule chez elle, sa fille de... 4 ans.

Dès lors serez-vous tenté de penser que là n'est justement pas le meilleur moyen de l'inviter à prendre ses cliques et ses claques sitôt atteint l'âge adulte. Mais détrompez-vous !
Outre une première approche douloureuse de la solitude et des joies plus enviables de la vie en autonomie, ce plan savamment orchestré aura davantage participé à pousser plus facilement dehors la jeune enfant.

Comment ? Au moyen d'une fenêtre laissée grande ouverte, bien sûr ! Le domicile se situant de surcroit au 4e étage d'un immeuble, croyez bien qu'il n'y en aura pas fallu plus pour lui donner l'envie de voler de ses propres ailes…

Mais voilà, ça aura été sans compter l'intervention inopportune d'un voisin qui, pour avoir aperçu la fillette au bord du vide, se sera permis d'interrompre prématurément la leçon, en fracturant la porte de l'appartement pour se saisir de l'enfant avant qu'elle ne passe de la théorie à la pratique. Ou de vie à trépas, c'est selon.

Contactée puis entendue par la police, la mère de la petite sera conviée ultérieurement à livrer les secrets de sa méthode anti-Tanguy devant les services sociaux.

D'ici là, rien ne vous empêche naturellement de vous en inspirer.

GéPé
Publié le vendredi 2 août 2013 à 10h07

Confirmez-vous la suppression ?