Besançon : Armé jusqu’aux dents

Pour peu que les forces de l'ordre bisontines trouvent encore moyen de déplorer que leurs interventions manquent trop souvent de piquant, en contrepartie, ce samedi après-midi sur la place du Huit Septembre, l'une d'elles n'a pour ainsi dire pas manqué de "mordant".

Loin du train-train quotidien des braquages, c'est en effet pour avoir vainement tenté de maîtriser à lui seul un homme en furie qu'un policier municipal a payé son audace… d'une profonde morsure à la main.

D'humeur résolument massacrante, le forcené qui venait de sortir de l'office du tourisme en agitant vigoureusement un bâton, se sera par la suite réfugié au premier étage de la boulangerie « Brioche Dorée », où il se sera finalement laissé appréhender par une patrouille envoyée en renfort.

Ce qui laisse penser que la victime de son coup de sang, transportée à l'hôpital et ressortie en fin de journée, peut en outre "se mordre les doigts" d'avoir voulu intervenir en solitaire…

C.R
Publié le lundi 10 juin 2013 à 13h57

Confirmez-vous la suppression ?