Bernadette Chirac et Christian Karembeu à Besançon aujourd\'hui

Bernadette Chirac et l\'ancien footballeur Christian Karembeu font aujourd\'hui étape à Besançon dans le cadre de l\'opération Pièces Jaunes.
Ils se rendront à la Maison des Parents de l\'hôpital Saint-Jacques afin de rencontrer les familles des enfants malades. Ils pourront ainsi découvrir les installations acquises à Besançon grâce à cette opération.

La Maison des Parents est ouverte depuis mars 2003 dans un pavillon mis à disposition par l\'hôpital Saint-Jacques. C\'est à la fois un lieu d\'hébergement pour les familles éloignées, un lieu de vie pour les enfants malades qui y retrouvent leur proche dans un cadre plus détendu que l\'hôpital, et un carrefour de rencontres et d\'informations pour les familles.

Cette infrastructure a été en partie financée par l\'opération Pièces Jaunes, fondée en 1990 et présidée par Bernadette Chirac.
Grâce aux petites pièces récoltées dans les écoles et les organismes publics, cette opération permet d\'améliorer la vie des enfants et des adolescents hospitalisés. Plus de 6 700 projets ont ainsi déjà été partiellement financés par les Pièces Jaunes, notamment des Maisons des Parents, des Maisons des adolescents et des chambres mère-enfant, mais aussi des salles de jeux, des bibliothèques...

Polémique

Le déplacement de Bernadette Chirac à Besançon a fait polémique. La femme de l\'ex-Président de la République était en effet soupçonnée de venir en Franche-Comté \"aux frais de l\'opération Pièces Jaunes\".
Les écologistes qui ont lancé ces rumeurs dénonçaient notamment \"la mascarade autour de cette opération\", qui \"consiste à faire appel à la générosité des citoyens pour pallier les carences de l\'Etat\".

Mme Chirac a répondu à ces accusations en rappelant le caractère apolitique de cette opération, par ailleurs \"reconnue d\'utilité publique\".

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?