Besançon : Fousseret sauveur

Une librairie meurt, un communiqué naît. En réaction à la fermeture attendue de Camponovo, le maire de Besançon dédiait hier ses premières pensées émues aux employés et clients de l'enseigne, « principales victimes » de ce « mauvais feuilleton » à rebondissements.

Soulignant par ailleurs que « tout [avait été] mis en oeuvre [...] pour soutenir cette activité et favoriser le rapprochement avec un éventuel repreneur », l'homme s'est dit attentif « à ce que le centre-ville retrouve une grande librairie au plus vite » . Là encore, « tous les moyens dont peut disposer la collectivité, avec ses structures associées, seront mis à contribution si besoin est ».

Ayez confiance !

GéPé
Publié le mardi 6 novembre 2012 à 10h32

Confirmez-vous la suppression ?