Besançon : le pont des soupirs

Le mois d\'octobre commence idéalement ! Depuis ce matin, la destruction-reconstruction du Pont Battant engendre une déviation aux abords de la passerelle, à l\'intérieur de la boucle. Les automobilistes vont se sentir moins seuls...

Les piétons et cyclistes traversant la passerelle seront ravis d\'apprendre - ou de découvrir par eux-mêmes - qu\'un menu détour leur est désormais imposé afin de contourner le no man\'s land situé au pied du pont, côté gauche de la rive (Grande Rue). Il s\'agira donc, pour un temps indéterminé, de longer le quai Vauban et d\'emprunter le passage des huit trous donnant sur la place de la Révolution : un coupe-gorge qui devrait réserver son lot d\'embouteillages, quelques chocs frontaux et de possibles gamelles. On attend vos témoignages ! Les moins valides d\'entre-nous auront quant à eux tout intérêt à gambader jusqu\'à la lointaine rue Petit (donnant sur l\'arrière du Pathé Beaux-Arts) pour trouver chemin moins aventureux. S\'il s\'agit là des itinéraires conseillés, on se gardera bien de juger de leur pertinence.

A noter, oh joie, qu\'il sera possible de circuler normalement chaque soir et pendant la pause déjeuner (12h30-13h30). Les commerces de proximité apprécieront…

GéPé
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?