Besançon : les lycées au bord de l’explosion

Les lycéens, partout en France, manifestent contre certaines réformes du gouvernement Philippe.

Ainsi, ce mercredi 5 décembre 2018, les lycéens du lycée Pergaud sont allés rejoindre ceux du lycée Pasteur pour organiser le blocage de l'établissement.

Sur place, des centaines de lycéens se sont retrouvés et organisés au centre-ville.

Ce matin, la tension était encore palpable devant le lycée Ledoux où des lycéens ont eux aussi décidé de rejoindre le mouvement de contestation.

La revendication principale reste la suppression, ou la refonte, du système Parcoursup qui attribue des places en université après le Bac. Mais, il semble qu'une convergence avec le mouvement des gilets jaunes soit possible.

Cette vidéo nous en apprend un peu plus sur l'ensemble des préoccupations des lycéens Bisontins :



« Macron y voit bien que c'est la… Que tout regardez tout ce qu'on est ! Et puis y fait rien du tout le mec, il est la pépouze dans son ch… Élysée je sais pas quoi. Faut qu'y bouge un peu. […]
On manifeste contre les réformes du Bac on manifeste contre le trou commun et on est avec les 62 000 étudiants qui n'ont pas réussi à trouver un avenir sur Parcoursup. Et voilà, on manifeste pour ça parce que ça fait un an et demi qu'on nous bassine avec des nouvelles réformes et finalement on sait qu'on a une chance sur je sais pas combien de pas être pris. »


À noter que les lycées de Dole et Champagnole pourraient aussi rejoindre ce mouvement dès ce matin.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?