Besançon : Papy gâteux

Lundi matin, un septuagénaire du quartier Palente à Besançon poignardait sa femme de 67 ans avant de l'annoncer en exclusivité à ses proches voisins. Bien moins que de célébrer l'heureuse nouvelle, ces rabat-joie contactaient sans tarder la police.

Tandis que le vieil homme se laissait docilement interpeller à l'arrivée des autorités, les sapeurs-pompiers, avertis par l'épouse embrochée, s'affairaient déjà à examiner l'étendue des dégâts. Légèrement blessée au flanc, la victime racontera avoir été frappée inopinément d'un coup de couteau alors qu'elle réalisait l'une de ces toujours très ingrates tâches domestiques. Une bien maigre reconnaissance.

Dispensé de garde à vue en raison de son état mental, son mari aura pour sa part été bien incapable d'expliquer aux enquêteurs la raison de son geste. Déjà connu pour avoir négligemment laissé divaguer son esprit entre Saturne et Jupiter, il était transféré à l'hôpital de Novillars, dans l'attente d'une probable inculpation pour « tentative d'homicide ».

GéPé
Publié le mercredi 12 décembre 2012 à 14h11

Confirmez-vous la suppression ?