Besançon paralysée par les camions

Ce matin, des dizaines de camions ont décidé de ralentir leur vitesse sur la rocade de Besançon.

Cette opération escargot, organisée par la fédération régionale des travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté (FRTP  BFC), a pour but de ralentir le trafic autour de la ville sur l'axe Micropolis Ecole-Valentin.

Elle a aussi paralysé de nombreux automobilistes qui se rendaient à leur travail dans la matinée.

L'objectif est de manifester contre une nouvelle mesure du gouvernement qui vise à supprimer taux réduit de taxe intérieure de consommation sur les projets énergétiques (TICPE) sur le gazole non routier (GNR), un carburant utilisé par les engins de chantier.

En effet, la suppression a bien été votée par l'Assemblée nationale ce jeudi, ce qui pousse les professionnels du secteur à s'inquiéter pour les entreprises les plus fragiles.

D'après la FRTP BFC, des entreprises (TPE et PME) pourraient ne pas survivre à la suppression de cette niche fiscale. Des licenciements seraient même à craindre.

Des perturbations routières sont prévues jusqu'à 13h.


Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?