Besançon : Un dernier pour la route

Séquence émotion dans le quartier Planoise. Prise pour cible par trois individus armés, la pâtisserie Baud accueillait hier soir le probable dernier braquage bisontin de l'humanité. Tristement dérisoire pour un événement de cette envergure, le butin avoisinerait les 200 €.

Enfin, gardons espoir, cette ultime journée peut encore réserver un bouquet final digne de ce nom.

C.R
Publié le vendredi 21 décembre 2012 à 09h53

Confirmez-vous la suppression ?