Blessé par un gendarme, à Fraisans

Un homme de 33 ans a été gravement blessé hier par une femme gendarme, dans la commune jurassienne de Fraisans.

Deux militaires avaient été appelés vers 12h30 au domicile d\'un couple nouvellement installé dans la commune. C\'est la femme, victime de violences conjugales, qui avait prévenu les gendarmes.
Au cours de l\'intervention, la militaire a tiré un unique coup de feu en direction de l\'homme accusé d\'avoir agressé sa compagne. Blessée au bas ventre, la victime a rapidement été conduite au CHU de Besançon. Ses jours ne sont plus en danger.

Les gendarmes sont autorisés à tirer après les sommations d\'usage. Un arrêté de la Cour de cassation de 2003 précise toutefois qu\'ils ne doivent faire usage de leur arme qu\'en cas d\'\"absolue nécessité\".
Etait-ce ici le cas? Que s\'est-il passé pendant la confrontation pour que la gendarme se serve de son arme?

Une enquête interne est actuellement en cours afin de déterminer les circonstances du tir. En attendant, la gendarmerie s\'est refusée au moindre commentaire concernant cette affaire.

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?