Besançon : Bombe à retardement

Après la sourde déflagration d'il y a trois semaines, de nouvelles détonations se sont fait entendre hier en Franche-Comté, mais plus spécifiquement à Besançon, dans le quartier des Vaites. Il était alors aux environs de 22h.

Au nombre de trois, annonçaient-elles cette fois-ci tel un « toc toc toc » l'arrivée imminente d'E.T ou Chewbacca aux portes de la capitale régionale ? Eh bien… non. Ceci dit, des visiteurs venus d'ailleurs auront tout de même été concernés.

Car en vérité, il se sera agi d'explosions de bouteilles de gaz, survenues pour des raisons encore floues au cœur d'un camp de roms.

Par chance, aucune des 10 personnes autorisées à s'installer dans les cabanons de jardin de ce terrain de la rue Anne Frank n'aura été blessée. Inversement importants, les dégâts matériels causés par les flammes ont par contre nécessité leur relogement par la municipalité.

.
Publié le mardi 11 février 2014 à 10h37

Confirmez-vous la suppression ?