Brève évasion à Besançon

Un jeune homme de 28 ans, qui s\'est évadé mercredi alors qu\'il était en semi-liberté, a été condamné à un mois de prison par le tribunal de Besançon.

L\'évadé finissait de purger une peine pour une agression. Prisonnier exemplaire, il avait commencé à se réinsérer en travaillant dans une entreprise d\'informatique.
Mais mercredi matin, lorsque les policiers lui ont demandé de ne pas aller travailler car il devait être interrogé, le jeune homme a pris peur. Craignant de retourner en prison, il a préféré s\'enfuir en forçant une fenêtre.
Il n\'avait pourtant rien à se reprocher, les policiers souhaitaient seulement un complément d\'information au sujet d\'une ancienne affaire.

Au bout de quelques heures, le jeune évadé a compris qu\'il avait fait une bêtise. Sur les conseils de son frère, il s\'est donc de lui-même rendu au commissariat.

Le prisonnier a assuré regretter de s\'être enfui; son avocat a souligné ses efforts de réinsertion et sa bonne conduite en prison.
Les juges ont malgré tout décidé de punir cette évasion par un mois de prison ferme.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?