Franche-Comté : Ca craint

L'INSEE étant bien trop occupé à déterminer combien de fois par jour le Franc-Comtois moyen va aux toilettes (en distinguant petite et grosse commission de préférence), la publication des chiffres de la délinquance est traditionnellement laissée à la discrétion des préfectures.

Si le Jura et le Territoire de Belfort traînent encore les pieds pour communiquer leur bilan de 2012, le Doubs et la Haute-Saône y sont allés main dans la main pour se débarrasser d'un même élan de leur basse besogne.

Bien qu'étant en forte augmentation en Haute-Saône (+13 %) et en légère baisse dans le Doubs, les faits de délinquance recensés dans chacun de deux départements recoupent malgré tout une tendance commune : la recrudescence des vols en tous genres.
En progression de 28 % en Haute-Saône (577 cas constatés) et de 25 % dans le Doubs (1489), les cambriolages devancent d'une courte tête les attaques à main armée, en nette hausse de 20 %.

Mais tout cela va changer, les préfectures se le promettent !

C.R
Publié le mardi 22 janvier 2013 à 16h58

Confirmez-vous la suppression ?