Doubs : \"Ca\" est là

Popularisée en 1986 par le romancier américain Stephen King, la figure du clown maléfique suscite depuis quelques jours bien des frayeurs à travers la France, où ses manifestations aussi violentes qu\'inquiétantes se font de plus en plus nombreuses à l\'approche d\'Halloween. Un phénomène largement relayé par les médias et auquel le Doubs ne semble lui-même plus échapper.

A Besançon par exemple, dans la nuit de vendredi à samedi dernier aux environs de 2h du matin, un étudiant a en effet eu la peur de sa vie après avoir croisé sur l\'avenue de Montrapon trois clowns armés d\'une hache et d\'une batte de baseball. Légèrement blessé à une main lors de cette rencontre, il sera parvenu à s\'enfuir. Comme d\'ailleurs son trio d\'agresseurs, qui aujourd\'hui court toujours.

Autre lieu, autre méthode, le lendemain soir à Saint-Vit, c\'est avec des pistolets à billes que quatre autres \"plaisantins\" maquillés auront pris pour cible depuis leur voiture un groupe de jeunes, sans toutefois les blesser.

Quant à vous dire enfin ce que manigançait le clown signalé ce même soir à Houtaud (près de Pontarlier) par un adolescent de 15 ans, on n\'en sait trop rien… étant donné que le jeune témoin aura pour sa part décampé sitôt l\'avoir aperçu.

Quoi qu\'il en soit, ce vent de psychose, certains se plaisent tout autant à l\'entretenir via les réseaux sociaux, et notamment Facebook, où les pages communautaires consacrées aux attaques de clowns se multiplient autant que leurs fans : depuis 5 jours qu\'elle existe, celle créée pour Besançon est à ce jour suivie par près de 5 000 personnes…

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?