Franche-Comté : Ca va sabrer

Parce qu'il ne s'agirait surtout pas d'oublier que le gouvernement fait de l'éducation une priorité nationale, le Comité Technique Académique a récemment annoncé un arrivage de 40 nouveaux postes de professeurs dans les lycées et établissements d'enseignement professionnel de Franche-Comté pour la rentrée scolaire 2013.
En contrepartie, 91 autres seront supprimés. Soit finalement une perte nette de 51 postes par rapport à 2012… On dira que ça partait d'une bonne intention !

En tête des sacrifiés, les lycées. Visés à eux seuls par 50 suppressions de postes et 22 ouvertures, ils enregistreront sur la région un déficit de 28 professeurs, contre 16 dans les lycées professionnels et 8 dans les sections d'enseignement professionnel (SEP).

Outre l'Etat, les seules bénéficiaires dans cette histoire seront donc les SEGPA, gratifiées d'un poste supplémentaire par charité.

C.R
Publié le mercredi 20 mars 2013 à 15h39

Confirmez-vous la suppression ?